Comment organiser votre premier séjour à Londres ?

Ça y est ? C’est décidé ? Vous avez décidé de programmer votre séjour à Londres, votre première visite dans la capitale anglaise ? C’est une très bonne décision ! Londres est une très belle ville pour qui sait la comprendre. Mon premier voyage m’a laissé un mauvais souvenir à cause d’un manque d’organisation. Je sentais que j’étais passé à côté de quelque chose, j’y suis ensuite retourné mieux préparer. J’ai adoré !

Cet article a pour but de vous guider dans l’organisation de votre premier séjour à Londres. Je vais passé en revue les points essentiels à votre voyage. C’est une très bonne synthèse pour réussir votre expérience dans la capitale britannique. A la fin de cette page, vous serez en mesure de vous débrouiller comme des pros !

Réserver votre hôtel

Comme partout, la situation de votre hébergement influencera directement le prix de la chambre. Plus vous vous éloignez du centre, plus vous êtes susceptible de trouver un bon plan, mais ce n’est pas toujours le cas. Selon l’emplacement, il peut être judicieux de s’éloigner un peu pour gagner quelques dizaines d’euros par nuit. Vous aurez juste à prévoir quelques minutes de plus de métro, et quelques livres de plus selon la zone tarifaire. Ça peut être une bonne solution si vous cherchez à faire un voyage pas cher, tout en gardant une bonne qualité d’hébergement.

Il existe aussi des bonnes affaires à faire en plein cœur des zones touristiques. J’ai déjà trouvé un hôtel 4*, au calme, à 10 minutes à pied de Big Ben et de Buckingham Palace, pour deux personnes à 95€ la nuit, petit déjeuner inclus, avec garde bagage gratuit pour une arrivée en matinée, et mise à disposition dans la chambre pour notre retour dans la soirée. Vous pouvez facilement économiser jusqu’à 100€ par nuit selon le moment de l’année. Celui en exemple, je l’ai retrouvé à 195€ la nuit quelques mois plus tard pour les mêmes prestations.

Cet article a pour but de vous guider dans l’organisation de votre premier séjour à Londres. Je vais passé en revue les points essentiels à votre voyage. C’est une très bonne synthèse pour réussir votre expérience dans la capitale britannique. A la fin de cette page, vous serez en mesure de vous débrouiller comme des pros !

Réserver votre vol

L’hôtel est généralement le poste de dépense le plus important. Avec l’explosion des compagnies aériennes low-cost, il devient de plus en plus facile de rejoindre Londres. C’est aussi plus rapide et moins cher que le train. De mon aéroport de départ, je trouve régulièrement des aller-retours pour moins de 100€, et le plus souvent à moins de 70€ avec Easyjet, le tout avec une arrivée tôt le matin, et un retour en fin d’après-midi. Il n’y a pas grand-chose à dire sur le réservation du vol en elle-même, à part que le début de semaine est moins cher que la fin de semaine. C’est aussi vrai pour les hôtel. Pensez aussi à réserver la semaine, et aux horaires de bureau. Il peut y avoir une différence de prix avec le week-end et la soirée.

Dernière astuce: si vous le pouvez, vérifiez le prix du vol dans la devise de la compagnie aérienne, car elle applique un taux de conversion fixe entre leur monnaie locale et l’euro. Il ne sera pas forcement à jour. Par exemple, Easyjet propose un tarif bien plus intéressant si on paye en Franc Suisse. Utilisez XE.com pour avoir la conversion du jour, et vérifiez vos frais bancaires. Ils peuvent être fixe, ou en pourcentage (ou les deux). Pour ma part, j’ai 1€ de commission. C’est donc très intéressant, puisqu’on peut vite économiser 10 ou 20 % sur le vol. Pour un clic supplémentaire, ça vaut le coup !

Généralement, vous n’aurez pas le choix de l’aéroport. Que vous l’ayez ou non, il faut aussi penser prévoir de quoi rejoindre le centre-ville. Si l’aéroport de Heathrow est relié au métro, ce n’est pas le cas des autres. Gatwick par exemple, se trouve à 45km du centre. Vous pouvez alors utiliser des navettes en train, ou en bus. Surtout pour les retours, pensez à la circulation si vous empruntez la route. Selon le moyen de transport choisi, vous pouvez presque doubler le budget « Vol ». J’en parle plus en détail ici.

Et maintenant ?

Vous avez maintenant votre vol et votre hébergement. Il ne reste plus qu’à attendre patiemment la date fatidique et à profiter du charme britannique ! Une dernière étape vous attend néanmoins. Et… en faite… c’est probablement la plus compliquée… La plus compliquée mais la plus agréable heureusement, je vous rassure !

Vous devez choisir faire votre programme !

Si vous n’avez jamais mis les pieds à Londres, il peut vite devenir complexe d’organiser un séjour cohérent, en terme de timing ou de priorité. Il ne faut pas oublier que c’est une ville gigantesque, et les points d’intérêts se comptent par centaines. Je vais donc vous donner quelques pistes pour vous aider à y voir plus clair. Cette page vous apporte une aide, vous donne quelques suggestions, et vous oriente pour aborder les principales difficultés. Il est évident que ce post n’a pas vocation à être la solution parfaite puisque par définition, elle n’existe pas ! Ce sera à vous d’organiser votre séjour en fonction de vos habitudes et de vos envies.

Quelle est la durée de votre escapade ?

La première chose à prendre en compte, est la durée sur place. Il peut être judicieux de travailler en demi-journée afin d’être plus flexible et aussi de prévoir des solutions de rechange, par exemple par temps de pluie. Vous pouvez même envisager de segmenter vos activités par tranche de 3h, en rajoutant ensuite les repas, et les transports. C’est d’ailleurs une très bonne idée. Les transports en commun sont suffisamment efficace pour traverser la ville en moins d’une heure. Ils vous seront indispensables. Inutile de penser pouvoir visiter Londres uniquement à pied, d’autant que le système de tarification est plutôt avantageux. Malgré tout, vos pieds vous seront bien utiles, et je ne peux que vous recommander chaudement de prévoir de bonnes chaussures. Vous aurez vite fait de marcher plusieurs kilomètres sans vous en rendre compte (et même en utilisant le métro ou le bus). Dans votre planning, il faudra donc prévoir le temps de se déplacer, le matin pour aller où vous le souhaitez, le soir pour rentrer à l’hôtel, mais aussi la journée pour aller d’un point à un autre, car la capitale anglaise est bien plus grande que Paris. Vous voilà prévenu !

Les transports à Londres

Londres est une ville qui bénéficie d’un réseau de transports urbains complet et performant. Les tarifs sont bien étudiés et bon marché (en comparaison de la qualité de service, des autres grandes métropoles européennes, et au coût global de la vie à Londres). Il existe plusieurs types de « pass » pour un usage illimité de l’ensemble des transports (bus, métro, etc). Quoi qu’il arrive, vous n’aurez aucune mauvaise surprise, vous pouvez calculer précisément le coût de vos déplacements. Afin de bien comprendre toutes les possibilités qui s’offrent à vous, je vous ai fait un article afin de tout vous expliquer. Lisez le aussi avec attention. Ce n’est pas compliqué, mais il y a des différences avec la France. Comme expliqué plus haut, il est important pour vous de maîtriser la durée de vos déplacements. Il serait dommage d’amputer votre journée d’une heure en moins car vous vous êtes trompé !

Les attractions touristiques à ne pas manquer

Je vais vous suggérer ici quelques points d’intérêts à ne pas rater. Ce sont, je pense, les choses les plus importantes à Londres. Vous pouvez cliquer sur les liens pour avoir plus d’informations. Pour le reste, je vous laisse explorer le site pour choisir vos activités en fonction de vos goûts.

Trois monuments forment le podium à ne surtout pas oublierBig Ben, la mythique tour-horloge que l’on voit dans tous les reportages, séries, ou films, à deux pas de Westminster AbbeyBuckingham Palace, la résidence de la Reine, avec la relève de sa garde; et le Tower Bridge. Je suis certain que mon podium ne sera pas le même que d’autres habitués de Londres. C’est vrai, il y a tellement de choses à voir et à faire. On peut aussi citer:

La liste peut être encore longue … et elle se trouve sur le site. N’hésitez pas à fouiller un peu, vous trouverez forcement des choses à faire. Si vous arrivez déjà à voir tous les monuments et attractions ci-dessus durant votre séjour, ce sera un sacré exploit !

Que faire en cas de pluie ?

Londres, comme la Bretagne, est connue pour sa pluie et son brouillard. Heureusement il ne pleut pas toute l’année ! Si par malheur, il devait pleuvoir pendant votre séjour, il existe des activités de substitution. La première est la visite de musées. Londres dispose de beaucoup de musées très intéressant. Certains bénéficient d’une réputation mondiale dans leur domaine. Mieux encore, de nombreux musées de qualité sont gratuits. Certains marchés sont aussi exclusivement en intérieur.

La solution “shopping” est également possible évidemment. Dans ce cas là, allez faire un tour du côté de Piccadilly CircusLeicester Square (et ses comédies musicales), Regent Street, et Oxford Street. Vous aurez de quoi vous occuper pendant plusieurs heures. Bien sûr, il existe une longue liste de bâtiments à visiter, historiques ou non: the Shard, the Sky Garden, les églises, Kensington Palace, l’Observatoire royal de Greenwich, et l’ensemble des activités prévues à Greenwich (marchéparcmusées, etc). Bref, il y a de quoi faire !

Vous pouvez partir l’esprit tranquille ! Vous pouvez même inclure directement ces activités dans votre programme, ça vous évitera des désagréments. Si vous préférez vous laisser guider, je vous ai conçu des itinéraire-types. Je vous explique même comment les modifier pour les adapter vos attentes.

Les repas lors de votre voyage

Vous le savez certainement, Londres est une ville relativement cher. La nourriture et les restaurants ne font pas exception. Sachez donc que ce sera un budget à part entière. Maintenant que ceci est dit, sachez également que vous pourrez bien manger à Londres. La capitale britannique est une ville cosmopolite et multi-culturelle. Vous l’aurez l’embarras du choix, pour tous les goûts et pour toutes les bourse: fish & chips, burgers, cuisine asiatique, cuisine africaine, gastronomique, végétarien, street-food, etc etc. Il y a de quoi faire, le choix est énorme ! Le bon plan pour ne pas manger trop cher et sur le pouce, est de manger dans les marchés. La plupart disposent de stands de restauration, et généralement la qualité est au RDV pour moins de 10£.

Lors de votre commande, et lors de votre addition, vérifiez si le service est compris ou non. Il est de plus en plus fréquent que ce soit le cas (comme en France), sinon il est vraiment d’usage de laisser un pourboire de 10-15%. C’est d’ailleurs le cas pour l’ensemble des métiers de service.

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on whatsapp
WhatsApp
Share on email
Email
Share on print
Print

Inspiration